fbpx
On se suit ?

Peut-on vraiment compter sur les applis qui scannent nos cosmétiques ?

Publié sur 2 min. de lecture

Yuka, INCI beauty, Clean Bauty … De nombreuses applications sont disponibles pour analyser tous vos produits cosmétiques. Soucieuses de notre santé et de ce que nous utilisons, ces applications nous aident à y voir plus clair. 

Ont-elles réellement toutes les mêmes résultats ? Peut-on réellement compter dessus ? 

1- La comparaison des résultats avec 4 applications beauté

Pour comparer les résultats, j’ai utilisé 4 applications : Yuka, Quelcosmetic, Clean beauty et INCI beauty.

J’ai bien évidemment scanné le même produit : Normaderm Phytosolution que j’ai reçu de la part de Vichy.  

Peut-on vraiment compter sur les applis qui scannent nos cosmétiques -Vichy Normaderm - Mon peau de crème - Emonoé

Voici les résultats :

QuelCosmetic

Peut-on vraiment compter sur les applis qui scannent les cosmétiques - Quelcosmetic - Mon peau de crème - Emonoé

INCI Beauty

Peut-on vraiment compter sur les applis qui scannent les cosmétiques - Quelcosmetic résultat - Mon peau de crème - Emonoé

Yuka

Peut-on vraiment compter sur les applis qui scannent les cosmétiques - Yuka - Mon peau de crème - Emonoé

Clean Beauty

Peut-on vraiment compter sur les applis qui scannent les cosmétiques - Cleanbeauty - Mon peau de crème - Emonoé

2- Pourquoi les résultats ne sont-ils pas identiques ?

On peut constater que les résultats ne sont pas identiques ! 

QuelCosmetic identifie l’acide salicylique comme risque limité sur enfants et adultes et le phenoxyethanol comme risque limité sur les enfants et inoffensif sur les adultes.

 

INCI Beauty identifie l’acide salicylique comme satisfaisant et le phenoxyethanol, le sodium polyacrylate et l’acrylate crosspolymère comme « pas terrible ». 

 

Yuka identifie l’acide salicylique comme risque limité et le phenoxyethanol comme risque modéré.

 

Clean Beauty identifie uniquement le phenoxyethanol.

 

Ils sont tous d’accord sur le phenoxyethanol comme conservateur en risque. Certains nuancent cet ingrédient et d’autre l’identifie comme neurotoxique.

L’acide salicylique est mise en avant comme risque limité par 3 applications sur 4.

INCI beauty est la seule à identifier d’autres ingrédients.

 

Les résultats sont différents selon les applications car ils ne se basent pas sur les mêmes données scientifiques. Certaine applications vont croiser les données avec plusieurs recherches scientifiques tandis que d’autres vont utiliser qu’une base de données.

Cet article te plait ? Tu peux l’épingler sur Pinterest pour le retrouver plus rapidement !

Peut-on faire confiance aux applications qui scannent nos produits de beauté - Mon peau de crème - Emonoé

3- Faut-il les utiliser ?

Je peux comprendre pourquoi beaucoup de personnes les utilisent. On est tous soucieux de notre santé et ces applications nous rassurent.  

Par contre, elles ne doivent pas être le seul critère d’achat. 

En effet, ces applications ne vous indiquent pas s’il est adapté pour votre peau. 

Prenons exemple du produit cosmétique que j’ai utilisé, il est indiqué pour des peaux grasses à tendance acnéique. Et ça, aucune des 4 applications ne vous l’indiquent ! 

 

Elle n’indique pas non plus, si la marque utilise des ingrédients d’origine naturelle ou si elle est bio.

Dans beaucoup de cosmétiques naturels ou bio, les laboratoires utilisent des huiles estérifiées (transformées) pour une raison de coût. Les applications n’identifieront sûrement pas ces huiles car elles ne sont pas néfastes pour la santé.

 

En conclusion, ces applications abordent qu’un seul critère d’achat. Tu dois aussi regarder si le produit est adapté pour ta peau mais aussi si c’est une produit plutôt dermatologique, sensorielle ou encore bio.

Et toi, utilises-tu des applications pour acheter tes produits de beauté?

XOXO
signature

Télécharge le guide des bons gestes du quotidien

Laissez-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour de contenu exclusives, des conseils et astuces beauté!

Précédent
Au secours, mon acné revient après l’été
Peut-on vraiment compter sur les applis qui scannent nos cosmétiques ?